Dernières  nouvelles

Projet de recherche

Enquête sur le harcèlement des patients atteints d'une maladie de la peau

Avez-vous un jour été victime de moqueries ou de harcèlement à cause de votre problème de peau ? Votre vécu concerne les dermatologues.

Depuis de nombreuses années, les dermatologues se soucient de la qualité de vie de leurs patients. Au sein de l’Académie Européenne de Dermatologie il existe une Task Force pour la qualité de vie des patients atteints de maladies cutanées. Beaucoup de ses membres pratiquent la psychodermatologie, c’est à dire une approche centrée sur le patient et à son écoute.

Aujourd’hui, nous souhaitons évaluer l’importance de ce comportement que vous avez peut-être rencontré et qui vous a fait souffrir. Il suffit de remplir un court questionnaire auquel vous pourrez accéder ici . Ceci ne vous demandera pas plus de 5 minutes !

Nous espérons que vous serez nombreux à répondre à ces quelques questions. Ceci nous permettra d’agir encore mieux pour que les dermatologues en prennent conscience et en tiennent compte. Des actions pour expliquer via les médias ce qu’est le psoriasis et sa non-contagiosité pourront également s’appuyer sur cette enquête.

Des dermatologues mais aussi des psychologues et des psychiatres se forment de plus en plus à la psychodermatologie par un diplôme créé par l’ESDaP (European Society for Dermatology and Psychiatry) ->  www.psychodermatology.net  et à l’écoute des patients grâce à l’IFTS (Institut de Formation et de thérapie pour soignants) ->   www.ifts.be .

La psychodermatologie tient compte du stress et de la souffrance qui accompagnent les dermatoses chroniques souvent visibles créant un cercle vicieux qui les entretient. Cette approche ne peut se faire qu’à partir d’une écoute empathique et sans jugement des patient(e)s. Elle postule que chaque individu est unique et nécessite une approche holistique de sa maladie c’est- à dire une approche qui tient compte de tous les éléments de sa personne et de sa vie.

Si vous souhaitez participer à cette enquête, vous pouvez remplir ce questionnaire en ligne ou imprimer le questionnaire, après l'avoir complété, et nous l’envoyer par courrier postal. Nous le transmettrons de façon anonyme au Professeur Françoise Poot (ULB - Hôpital Erasme, IFTS ) avec laquelle nous coopérons pour la réalisation de cette enquête.

D'avance, un grand merci pour votre participation à cette enquête

et votre coopération !

Si vous indiquez votre adresse email dans la rubrique ad-hoc, après avoir répondu aux questions de l'enquête, nous vous tiendrons au courant des résultats de ce projet de recherche.

Et pour accéder au questionnaire en ligne, c'est   ICI